Après Gaza, que faire d'Israël ?

Publié le par Ali




Les Nations-Unies ont une charte signée par chaque membre. Ceux ci s'engagent à ne pas recourir à la force, à privilégier la négociation avant toute action militaire, à ne pas attaquer, mais à se défendre etc... bref, tout un ensemble d'obligations qu'ils signent en connaissance de cause. Ils s'engagent aussi à respecter les résolutions du Conseil de Sécurité et celles de l'Assemblée Générale sous peine de sanctions.
Israël est le champion toutes catégories de la violation de ses résolutions, sans jamais avoir encouru la moindre sanction. Cette entité a envahi la Palestine, volé des terres, tué ou déporté des habitants, organisé un système de colonies d'un autre âge. Et voici qu'elle organise un blocus, attaque et bombarde une ville d'un million cinq-cent mille habitants, faisant des victimes civiles sans nombre.
On ne va pas revenir sur tout cela, simplement en tirer une conclusion logique.
Un Etat voyou, qui se comporte de cette manière n'a pas sa place dans le concert des nations civilisés. Voyez le sort de la Serbie, amputée de son Kosovo, voyez le sort de l'Allemagne après la guerre, coupée en deux et qui le serait encore s'il n'y avait eu l'effondrement de l'Union soviétique. Perdue la Silésie, évanouis à jamais les Sudètes. Le prix de l'honorabilité a été lourd à payer.
Le Japon a vu ses îles Kourile annexées par l'Union soviétique.
Pourquoi l'entité sioniste échapperait-t-elle à la règle, à cette justice a minima ?
Le sionisme en Palestine, ce fut, dès le départ, des massacres, des déportations: le village de Deir Yassin en 1948, deux cents villageois assassinés, le double d'Oradour sur Glane, massacrés pour s'être opposés à la déportation. Ce ne fut qu'un début, hélas ! A la place de cette entité sioniste, concevons un seul Etat palestinien dans lequel co-habiterons des arabes chrétiens et musulmans et des juifs de bonne volonté, il y en a. Le conflit au Proche-Orient n'est pas un conflit de civilisation, ni un affrontement religieux, c'est la prise en otage d'un peuple pour des motifs impérialistes liés au pétrole. Vous le savez parfaitement bien !
Cette injustice doit cesser. Les réfugiés palestiniens doivent pouvoir revenir chez eux et être indemnisés; le sionisme, qui permet à un habitant de New-York ou Varsovie de proclamer sienne n'importe quelle parcelle de la terre paletinienne, est une aberration qu'il faut rendre au passé.
Il est encore temps, d'ici vingt ans les arabes de Cisjordanie et d'Israël, par le seul fait démographique, seront à ce point majoritaires qu'ils feront imploser l'entité sioniste. Et une implosion, cela fait des dégâts !
Evitons-les, changeons la donne au Proche-Orient en privilégiant l'option d'un seul Etat.
Pour cela, il nous faut une opinion publique consciente du danger que serait un Proche-Orient embrasé par la violence guerrière. Après Gaza, elle commence à l'être.
Et qu'on en finisse avec ce chantage ignoble qui ferait des anti-sionistes des anti-sémites
Cela ne prend plus ! Votre insulte est éculée, Messieurs les sionstes !
Restent les politiques, avec eux ce sera plus difficile, il nous manque des hommes d'envergure, des hommes qui ont une vision de l'Histoire.
Mais après tout, ces politiques, nous les élisons...
Pas vrai ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Thierry 23/01/2009 08:11

Bonjour à vous, « …L’association Elève-toi organise une opération d'aide aux victimes civils de gaza, le dimanche 25 janvier 2009 à 14 heures, salle LCR du Prépaou (à coté de la Mairie annexe) lors de cette rencontre le Comité de Bienfaisance et de Secours aux Palestiniens, habilitée à œuvrer à Gaza et en Cisjordanie interviendra. Cette ONG présentera l'ensemble des oeuvres humanitaires qu'elle met en place, non sans mal. Une collecte sera effectuée ainsi que la vente de T-shirts et de savon à l’huile d’olive de Naplouse (entièrement naturel dont le savoir faire de fabrication se transmet depuis plus de 1000 ans). L'association Elève-toi est convaincue que c'est en adoptant une position d'impartialité et d'exigence vis à vis des deux protagonistes qu'une solution équitable pourra être trouvée. Notre réunion de soutien à la population civile de gaza n'a aucunement pour objet d'importer le conflit. Il s'agit davantage d'une action de nature à réactiver en chacun de nous les notions d'entre aide, de partage et d'échange. En effet, outre le caractère caritatif et solidaire de cette rencontre, l’objectif n’est pas de vaincre mais de convaincre que la seule issue est la justice pour une paix durable. A cet effet, nous invitons cordialement l'ensemble de nos concitoyens à nous retrouver et aux représentants politiques de se joindre à nous sans leurs banderoles…. » (merci encore pour votre soutien, la suite sur notre blog)