Quand les riches paient moins...en sarkozye

Publié le par Ali


Les faits valent plus qu'un Lord-Maire ! Qu'ajouter de plus à ce qui précède et provient de' l'excellent blog:
http://gponthieu.blog.lemonde.fr/2009/02/23/sarkozysme-plus-de-riches-qui-paient-moins/




Un bon schéma vaut tous les baratins. D’un seul coup d’œil, voici l’image sèche, brutale de la politique sarkozyenne.

isf-2009.1235408795.png

Traduction : il y a toujours plus de riches, qui paient moins. Le ministère du budget l’annonce : en 2008, 565 966 foyers ont payé l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF), soit une hausse de 7,2 % par rapport à 2007. Tandis que le produit de l’impôt a baissé, passant de 4,03 milliards en 2007 à 3,81 milliards d’euros en 2008.

C’est de la faute à « Tepa » – t’es pas le dernier à t’en foutre plein les fouilles. Il s’agit de la loi dite en faveur du travail, de l’emploi et du pouvoir d’achat. Cette mesure est plus connue sous sa forme vulgaire de « paquet fiscal », lequel atteint sa douzaine de milliards d’euros par an, car il ne se limite pas à l’ISF. Cette loi (du plus fort, au plus riche) permet aux foyers d’imputer sur leur ISF 75 % du montant qu’ils ont investi directement ou via un holding dans le capital de PME, jusqu’à 50 000 euros. 73 249 foyers ont recouru au dispositif, correspondant à un manque à gagner de 660 millions d’euros pour le Trésor public. De son côté Bercy « se félicite » : Tepa aurait permis de drainer 1,1 milliard d’euros vers les PME. D’où, sans doute, la poussée du chômage…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article