Top secret: la sarkozye au Mexique !

Publié le par Ali

La crise, la France des DOM dans la rue, il s'en fout ! Parti avec sa dulcinée trois jours au bord du Pacifique mexicain, dont coût: 50.000 euros rien que pour l'hôtel. Qui paie ? Le Président mexicain himself nous dit-on... et mon cul c'est du poulet. Indécence, mépris, arrogance... voilà la sarkozye !

merci à l'excellent bakchich:
http://www.bakchich.info/Secret-defense-les-Sarko-sous-le.html



Surtout ne rien dire. C’était la consigne donnée à l’Elysée et aux proches de Nicolas Sarkozy, si les journalistes les interrogeaient sur l’escapade du couple présidentiel au Mexique.

Jeudi 5 mars au soir, Nicolas Sarkozy passe chercher sa femme à la soirée de l’association internationale pour la recherche et l’aide médicale Hadassah, à laquelle Carla Bruni-Sarkozy participe comme invitée d’honneur. Un petit tour et puis s’en va.

La première dame ne cache d’ailleurs pas le programme du couple présidentiel : « Je pars au Mexique », lance-t-elle. Le couple Sarkozy y effectue en effet une visite d’État, prévue à l’agenda élyséen ce dimanche 8 et lundi 9 mars. Au menu de cette virée mexicaine : une visite officielle pour rencontrer le chef de l’État mexicain, Felipe Calderón, et son épouse, une signature d’accords de coopération sur la sécurité ou la santé, une déclaration conjointe sur le réchauffement climatique, sur la réforme du Conseil de sécurité de l’ONU, une discussion sur le sort de la Française, Florence Cassez

La faute aux avions trop lents du Président

En revanche, rien n’a été inscrit pour les journées du vendredi 6 et du samedi 7 mars. Mais qu’on fait les Sarkozy ? L’AFP a vendu la mèche vendredi matin : parti en week-end au Mexique, pardi ! Pour une petite escapade en amoureux sous secret défense ! Pour justifier le départ pour le Mexique, dès le 5 mars au soir, soit trois jours avant la visite officielle, un proche de Sarkozy a mis en avant la lenteur des avions de la flotte présidentielle.

L’Airbus, c’est pas bling-bling - JPG - 81.5 ko
L’Airbus, c’est pas bling-bling
© Oliv’

Aujourd’hui, les avions moyens courriers, dont le A319, nécessitent une escale pour le ravitaillement, ce qui a le don d’agacer régulièrement le Président. Cette fois-ci, le couple Bruni-Sarkozy aurait dû faire escale à Reykjavik, en Islande. « Le voyage prend du fait de cette escale, 19 heures, la faute aux avions commandés sous l’ère Jospin », ajoute ce proche du chef de l’État. Quand on sait que pour un vol de ligne Paris-Mexcico, il ne faut compter qu’environ 12 heures… Vraiment, les Sarkozy n’ont pas de veine ! Et bizarrerie : au retour, une seule journée off est prévue contre deux à l’aller. L’agenda élyséen soumis aux sens du vent, qui l’eût cru ? Airbus va apprécier la pub…

Sans photos… pas de trace

Alors pourquoi un tel secret autour de ce week-end ? En pleine crise économique et sociale, avec une fronde dans les universités, dans la magistrature, aux Antilles… pas besoin d’un dessin : l’escapade amoureuse du Président paraît décalée. Et rappelle les débuts bling-bling du quinquennat. Seule différence, désormais on ne voit plus de photos de ces petits week-ends comme au Brésil à Noël ou à Megève pour la Saint-Valentin.

Avec l’idée que sans photos, il n’y a pas de trace dans l’opinion, surtout quand Nicolas Sarkozy est en progression de trois points à 42% au mois de mars dans le baromètre mensuel CSA publié samedi 7 mars dans Le Parisien.

À Lire ou relire dans Bakchich :

La République irréprochable, Sarko l’a dit, il le fait. Enfin surtout pour les problèmes d’évacuations de la maison de sa douce Carla, au Cap Nègre.
S’envoler avec la compagnie Air Sarko implique de bien attacher sa ceinture de sécurité, parce qu’il faut suivre Nicolas Sarkozy. Anecdotes savoureuses d’un journaliste qui suit les voyages présidentiels depuis plusieurs (…)
Cette année, notre bon président a prévu de se la couler douce auprès de sa belle, Carla Bruni-Sarkozy, dans la demeure familiale de cette dernière, au Cap Nègre, dans le Var. Question activité, on peut prévoir quelques joggings médiatisés. Et, plus (…)
Nicolas Sarkozy est-il pénétré d’une grande idée, ainsi que le furent De Gaulle ou François Mitterrand ? Enrichit-il l’amour des Arts et des Lettres qui façonne le génie français ? La suite des grandes leçons magistrales de l’été sur ce qu’a apporté à (…)
Incident passé sous silence au cours des aventures égyptiennes des Sarkozy-Bruni : une balle a été tirée par inadvertance dans l’avion des journalistes qui suivaient le président… Un épisode peu glorieux qui aurait pu corriger d’un bémol le conte de (…)
Y’a pas de hasard Place de la Concorde, dimanche soir. Mireille Matthieu et Jean-Marie Bigard languissent péniblement sur la scène montée par l’UMP alors que leur ami et nouveau Président se fait attendre. Celui-ci a fait un détour – prévu de longue (…)

Commenter cet article