Du lobby juif

Publié le par Ali





Le lobby juif existe. Il n’a pas fallu attendre les déclarations d’un ministre algérien pour le savoir. C’est un fait que ce groupe de pression est actif dan le monde. En France comme aux Etats-Unis. De là,  à dire que Sarkozy est entre les mains du lobby juif, il y a une marge que personne de censé et renseigné ne franchirait.
Somme toute, c’est assez normal et cela fait partie du jeu. A Bruxelles, il y a quinze mille lobbyistes recensés auprès de l’Union Européenne,  parmi ces derniers il  y en a qui représentent le Vatican.
Si le lobby juif, à l’instar du lobby musulman ou noir défendait ce pour quoi il a nature, à savoir la défense des tenants de la religion mosaïque ou des droits d'une minorité, il n’y aurait rien à dire. Il est normal, en démocratie, qu’un groupe se fasse reconnaître comme défenseur et illustrateur, exclusif ou non, des droits d’une composante de la société.
Or le lobby juif le plus représentatif en France, soit le Conseil représentatif des institutions juives de France, est, de facto, la cinquième colonne sioniste en France. Il est l’annexe la plus active de l’ambassade d’Israël. Est-ce normal qu’un groupe de pression français défende bec et ongle la politique d’une pays étranger ? Se fasse l’apologue de sa politique ? Le relai de sa politique étrangère ? Recrute, en France, des volontaires pour ses forces armées ?
La question est posée.
Ce même Conseil représentatif des institutions juives de France, dénigre systématiquement tous les groupes à composante juive qui militent pour une autre politique en Israël. Toute voix discordante de l’harmonie officielle est, ainsi, rejetée, voire frappée d’anathème !
Cela porte un nom…
Ce lobby instumentalise jusqu’à l’excès, le massacre des juifs durant la dernière guerre mondiale.
Là aussi, c’est dans l’ordre des choses, dans la mesure où la seule justification des sionistes se retrouve dans ces massacres. Sans ces derniers, jamais « l’état juif » n’aurait vu le jour. Alors, ils les les utilisent. A tort, à raison ? Il y a des décences qui se perdent et pas seulement dans ce domaine.
Je soutiens, pour ma part, ces groupes où se retrouvent des juifs américains et des européens lucides et courageux qui n’hésitent pas à se mettre en avant pour défendre les droits de ceux qui en ont le plus besoin, les Palestiniens. Leur position est inconfortable, elle rejoint, en Israël, les partisans de « La Paix maintenant ».
Si un jour paix il y a, ils auront droit à leur rétribution.
Inch’Allah !

Commenter cet article