Pas de paix au Proche-Orient !

Publié le par Ali





Le Président de l'entité sioniste poursuivi pour viol, Lieberman, Ministre des Affaires Etrangères et raciste patenté, entendu dans une affaire de corruption. Netanyahou, crapule affirmée, qui, à l'instar des prédateurs, renifle le terrain et affûte ses armes... la paix est impossible avec les sionistes. Ce papier que j'ai écrit voici un an, est confirmé par les évènements présents !

Tant qu'il y aura des sionistes, pas de paix !

Les juifs n'ont aucun droit sur la terre de Palestine. Du moins les juifs qui n'y habitaient pas avant 1948. De quel droit un Polonais, un Russe ou un Allemand viendraient-ils s'installer à Jérusalem ou Nazareth ? Un chrétien a-t-il des droits sur Jérusalem au prétexte que Jésus y est mort ?

Pas de paix tant qu'il y aura le sionisme.

Doctrine éminemment perverse qui consiste à déclarer comme sienne une aire géographique avec laquelle on ne possède que des références scriptuaires, raciales (si tant est qu'il y ait une race juive) et religieuses.

Qui est donc une doctrine de l'exclusion, du racisme et du nationalisme.

On sait ce que racisme et nationalisme ont donné comme résultats dans le passé, on le voit, au présent, en Israël ce pseudo « état » juif, digne héritier des pires horreurs de la seconde guerre.
Et qu'on ne vienne pas nous bassiner avec ce qui est écrit dans la Bible. Une fois de plus, je dis et déclare sans ambages que la Bible est la parole de Dieu trancrite par les hommes, avec leurs défauts d'hommes, leurs interprétations tendancieuses et l'altération du temps.
Et puis, ce que raconte la Bible, donne-t-il le droit de conforter l'injustice, le mensonge, le crime, le vol ?
Bien sûr que non !
La paix, c'est la restauration de la justice, faire perdurer l'injustice, même sous une forme juridique ou religieuse, ce n'est pas la paix. Tout juste un sursis, un répit, un mirage...

La paix en Palestine, c'est la création d'un Etat palestinien dans lequel cohabiteront, les trois monothéïsmes.

Ce qui était le cas avant 1948. Ce qui fut le cas durant les siècles qui précédèrent l'invasion sioniste.

Toute autre solution serait vouée à l'echec.
N'en déplaise aux uns et aux autres.
Soyons optimistes, cependant. La démographie est de notre côté, la détermination, le courage et la foi aussi.

D'ici trente ans les sionistes seront à la mer.

Inch Allah !

 

 

 

Commenter cet article