Vivement les Turcs !

Publié le par Ali



Le "Berlaymont", siège de la commission européenne et exemple d'architecture stalino-capitaliste.

Imaginez un ensemble de cinq-cent millions d’habitants gouverné par vingt-sept commissaires... soit moins d’exécutif que le Grand-Duché de Luxembourg (même pas deux-cent mille nationaux !..)

Il existe, c’est l’Union Européenne !

Vingt-sept commissaires dirigent cette machine sous le contrôle du Conseil des Ministres représentant l’exécutif des Etats membres.

Compte tenu de la complexité des dossiers communautaires, ce contrôle est très difficile et se heurte à l’extrême technicité des matières abordées. Les Ministres nationaux, à Bruxelles, même avec leur battterie d’experts, ne font pas le poids face à ces technocrates purs et durs qui siègent dans le bâtiment d’en face.

L’Europe de Bruxelles, c’est la terrre d’élection des technocrates. C’est un « machin » qui sert surtout à conforter les intérêts mercantiles des grandes sociétés européennes, etats-uniennes, japonaises è tutti quanti...

L’Europe, c’est l’euro qui a permis une envolée indécente des prix. C’est une banque centrale européeenn toute puisssante et sans contrôle effectif.

C’est les délocalisations qui créent des chômeurs ici, pour générer des emplois là-bas, en attendant la prochaine...

L’Europe, ce n’est pas la paix, c’est la gabegie qui a mené à la guerre civile en Yougoslavie.
L’Europe, en politique internationale, fait des banquets et fait rire...

L’Europe, c’est un nain politique.

L’Europe, c’est un néant militaire.

C’est l’appendice des Etats-Unis !

C’est tout juste une bonne afffaire pour les grands céréaliers, pour quelques propriétaires terriens, pour l’agriculture intensive, pour l’industrie des pesticides, pour des empoisonneurs à la Monsanto...

C’est le mépris des plus faibles, des ouvriers, des petits entrepreneurs, des paysans, c’est le mépris du peuple....

C’est le paradis pour quelques milliers de fonctionnaires sur-payés, sous-employés, arrrogants, paresseux,  dépaysés blasés, nombrilistes inutiles...

C’est des parlementaires qui ne servent que d’alibi démocratique... des ombres qui passent, touchent leur jeton et caquètent...

C’est quinze mille lobbyistes à Bruxelles dont 70% représentent les intérrêts du capital...

L’Europe c’est une usine à déficit démocratique.

L’Europe de Bruxelles c’est un leurre, que dis-je, une tromperie !

C’est le meilleur allié du capital. Ce capital qui n’a pas de patrie, pas d’états d’âme, pas d’âme tout court, qui parle statistiques, croissance, profits, flexibilité, affaires, affaires, et encore affaires....
L’Europe tue la planète...
L’Europe de Bruxelles, c’est Byzance décrépie...

Vivement les Turcs !

Commenter cet article