L'Europe en eurovision...

Publié le par Ali


Audacieuse chorégraphie ...


On se disait : on en tient une bonne ! Elle a un physique d'anglaise, un patronyme hollandais, un accent allemand et, à défaut des Français, les Russes l'adorent. Raté ! C'est un bellâtre norvégien au look d'italien (du Nord) qui rafle la mise. Exit Madcmoiselle et son blues !
Et foutue Eurovision !

Eh oui, braves gens, c'est pas une sinécure de se retrouver avec tout ce beau monde d'européens pure souche et d'autres de branche, ces Israëliens, Azéris, Turcs et autres Moldo-valaques...

Surtout que ce beau monde s'évertue à chanter principalement en anglais, enfin, je veux dire, dans un sabir d'english airport... you understand ?

A l'image de cette Europe que l'on veut nous faire ingurgiter de force et qui n'est qu'un leurre, la bonne excuse pour réguler le commerce et la finance à un niveau continental. C'est tout. L'Europe, ce n'est pas un peuple, ce n'est pas une culture homogène, c'est une mosaïque de nations ou d'entités qui se partagent une histoire plus ou moins commune et dont les destins se sont entrecroisés parfois brutalement.

Faut-il pour autant rester chacun chez soi en en se méfiant comme de la peste de son voisin et en prétendant haut et fort que le crottin national est le meilleur du monde ? Bien sûr que non !

Les peuples de l'Europe ont en commun une Histoire qui aurait dû leur enseigner que la guerre entre eux n'a mené à rien sinon à la sujétion aux Américains et qu'il serait temps que chaque nation, dans un dialogue d'égale à égale, assume son indépendance de concert avec celle des autres et qu'elles mettent toutes en commun leur points de convergence

Au lieu de ça, « ils » ont bâti des usines à gaz, « ils » ont légiféré à n'en plus finir, ont jeté, avec l'eau du bain, le bébé et « ils » ne l'ont pas fait par inadvertance ou stupidité, mais tout simplement parce qu'ils participaient et participent encore à un plan plus vaste qui consiste, ni plus ni moins, à transcender les continent et à établir, à plus ou moins court terme, un gouvernement mondial.

Je rêve, me direz-vous. Non, je ne rêve pas et eux non plus. S'ils veulent un gouvernement mondial (avec la force qui va avec) c'est tout simplement parce que ce type de gouvernance est le meilleur qui soit pour leur commerce, leur industrie et leur finance. Leurs règles bien à eux, ils les imposeront à la planète entière. Voilà, cela s'appelle le Nouvel Ordre Mondial !

Et cela donne pour le petit peuple dont je fais partie, un maelström indigeste, incolore, insipide qu'on lui distribue à l'image de ce prétentieux concours de la la chanson.

Mais qu'importe, c'est fait pour et à la mesure des homme sans honneur et des femmes sans pudeur;

Quant à l'odeur des fleurs, cela fait longtemps que les arômes sont chimiques, les abeilles en savent quelque chose qui s'en vont loin, sans doute dans d'autres galaxies transporter ce pollen dont nous ne connaissons plus la valeur.








Commenter cet article