Aux armes ! La Corée s'en va-t-en guerre !

Publié le par Ali




La Corée du Nord s'en va-t-en guerre, braves gens tremblez, l'heure est grave, resserrez-vous autour de vos vaillants dirigeants, oubliez vos mesquines querelles et, tous ensemble, dans l'union sacrée que le danger imprime à la Nation rassemblée, faites front contre l'odieux envahisseur asiatique.

Ce n'est plus le moment de tergiverser sur des détails comme la crise financière, industrielle et humaine qui trouble vos jours et vos nuits. Cette fois ci, c'est du sérieux. Alors, fini les querelles fratricides, tous au front !

A côté de ce que ces faces de citron nous réservent, la grippe porcine c'était une plaisanterie et, entre nous, ce l'était...Mais là, promis, juré, formons nos bataillons, un sang kimpur nous menace, nous, nos filles et nos compagnes !

Avec l'Iran, vous n'étiez pas trop chaud pour nous croire, alors ce bon Kim Il Jung ou Jong nous a donné un petit coup de main. Merci, l'artiste !

C'est que voyez-vous, on s'arrachait littéralement les cheveux pour vous sortir de votre pathologie dépressive chronique liée à cette malheureuse crise que nous ne pouvions imputer ni à l'Iran, ni aux Arabes, ni aux Russes, ni à Dieudonné. Bref, il nous fallait un dérivatif. On croyait l'avoir trouvé avec les cochons mexicains, mais leurs propriétaires se sont débinés au dernier moment. Allez faire confiance à des Mexicains !

Avec la Corée du Nord, c'est du sérieux. Ces gens respectent leurs contrats. Et puis, c'est pas la première fois. C'est même récurrent. A chaque fois qu'on les sonne, ils sont là, prêts à servir !

Une fusée intercontinentale ? Ils nous la balancent ! Une bombe ? La voilà !

Des pays comme ça, ils devrait y en avoir une bonne demi-douzaine.

Bien sûr, les temps étant ce qu'ils sont et non pas ce qu'ils devraient être, ne vous étonnez pas si certaines libertés fondamentales soient écornées, certains droits inaliénables violés, la Constitution suspendue, le droit d'association ignoré, le secret postal éventé. Et j'en passe.
La Corée s'en va-t-en guerre !

Vous aurez de suite compris, à l'heure de la mondialisation, l'utilité - que dis-je ?- la légitimité naturelle des grands blocs: Europe, Amérique, Asie... tous ensemble, haro sur le freluquet Coréen du Nord qui nargue et menace notre altière puissance !

Plus même la peine de voter le 7 juin prochain. Trop dangereux. On réglera cela entre nous. A la manière de nos amis les banquiers qui, à Athènes, à l'Astir Palace, se partagent le monde. Ils ne sont pas seuls,ces Messieurs, entre deux sessions la Reine Béatrix des Pays-Bas et la Reine Sophie d'Espagne leur proposent thé et biscuits au beurre. Il faut bien que les monarques servent à quelque chose, non ?

Tant qu'à faire, plus besoin de Parlement National. Trop coûteux et d'une rentabilité trop faible. On remerciera ces Messieurs-Dames avec un petit quelque chose en guise de consolation. Et s'ils ne sont pas contents on leur fera donner la troupe.
A défaut d'un Coréen du Nord, ils se mettront un député sous les dents.

Et comme les militaires sont des gens nerveux qui, dès qu'ils se lâchent, peuvent devenir imprévisibles, nous vous conseillons de rester chez vous.
Et d'attendre nos instructions.
Rompez !





Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article