Une mission médicale française à Gaza

Publié le par Ali

Elle est enfin arrivée à Gaza, il était temps ! Coincée au poste frontière entre l'Egypte et Gaza, les sionistes refusaient l'entrée à cette équipe médicale venue prêtrer secours aux sinistrés de l'attaque israëlienne de déacembre. Interrogé sur cet acharnement sioniste à ne pas les faire rentrer à Gaza, M. Kouchner s'était contenté de réponde: ce n'est pas nécessaire d'adresser une protestation diplomatique, ils ne la lisent même pas !
Des témoignages de plus en plus nombreux venus des milieux militaires sionistes confirment le caractère criminel de l'agression à Gaza. Nous ne pouvons que saluer le courage de ces soldats qui, au risque de lourdes sanctions, brisent l'omerta et dénoncent les exactions des agresseurs.

Pour mémoire, je vous rappelle, que la reconstrcution de Gaza se fait au frais de l'Union Européenne...

Mission médicale et chirurgicale française à Gaza

http://www.info-palestine.net/article.php3?id_article=6953

 

Union des Associations Musulmanes [UAM-93]

 


La mission d’assistance chirurgicale envoyée à Gaza par l’Union des Associations Musulmanes de la Seine-Saint-Denis, (UAM93) et l’Union For Palestine (UFP) est arrivée au Caire le mercredi 1er juillet 2009. Elle a été accueillie à son arrivée par le syndicat des médecins Egyptiens et par le croissant rouge égyptien.

Pendant son séjour en Égypte, les membres de l’équipe ont profité pour tisser des contacts avec les associations et les autorités égyptiennes.

Le lundi 6 juillet 2009, l’équipe a été conduite à Rafah et a pu traverser le poste-frontière séparant l’Égypte de la Palestine pour rejoindre Gaza.

A leur arrivée à Gaza les membres de l’équipe ont été accueillis par le croissant rouge palestinien en la personne de son Président à Rafah, Abu Omar El Azzayzy, qui les a conduits aux locaux du Croissant Rouge où ils ont pu se rendre compte des destructions sur place.

Ensuite ils ont rejoint Tayssir El Beltagi, directeur de l’hôpital Al Wafa.

(JPG)
Profondes traces de brûlures sur le corps d’une petite fille - Photo : UAM-93

Notre équipe s’est aussitôt mise au travail. Elle a assuré gratuitement une série de consultations, une centaine à ce jour et quinze cas d’interventions chirurgicales ont été effectués.

L’hôpital Al Wafa ne désemplit pas. Les patients ont des séquelles mal cicatrisées, des brûlures, des balles restées dans leur corps, des malformations. Les interventions chirurgicales sont surtout les chirurgies réparatrices et plastique.

Il y a un très grand besoin en soutien médical. L’UAM-93 et l’UFP [Union For Palestine] pensent développer des programmes de formation médicale avec un diplôme à la clé sur deux années, avec 30 heures de cours par semaine et des interventions chirurgicales sur place et ce dans le but d’alléger les souffrances imposées par la situation de blocus à Gaza.

L’arrivée à Gaza de notre mission a suscité énormément d’émotion chez les Palestiniens car depuis le 5 février nous sommes les seuls avec une ONG Anglaise à être autorisés à entrer à Gaza.

Nous avons par ailleurs été félicités par les autorités françaises. Les journaux palestiniens ont consacrés plusieurs articles à notre mission.

Ont collaboré dans la réussite de cette mission l’Association pour le Développement de la Santé des Femmes (ADSF) et l’association Creil Palestine.

Commenter cet article