Salves anti-iraniennes

Publié le par Ali

L'occident prend prétexte de la journée Al Qods et d'un discours du Président Ahmadinjad pour tirer à bout portant sur l'Iran. Qui a lu ce discours en farsi ? Ou dans une convenable traduction ?
Quasiment personne.
On se contente d'à peu près pour trouver la bonne excuse et donner libre cours à sa fibre anti-iranienne.
Sur le site Front et Résistance, un occidental remet les pendules à l'heure.



Journée Al Qods: salves anti-iraniennes

Le prétexte à la création du régime sioniste est faux (…) C’est un mensonge basé sur une affirmation infondée et relevant du mythe“.

Mahmoud Ahmadinejad

L’existence d’Israël est illégale. C’est un cancer“.

Hassan Nasrallah

Les propos du président iranien d’”inacceptables et choquants“.

Ministère français des Affaires étrangères

Ces propos ne servent qu’à isoler davantage l’Iran“.

Robert Gibbs

Ces propos sont inacceptables. Ce pur antisémitisme exige notre condamnation collective“.

Frank-Walter Steinmeier

On peut trouver absurde ou non qu’Ahmadinejad ne croit pas à l’Holocauste (et non à “l’Holocauste Juif“, un expression qui n’a aucun sens puisque les Juifs ne sont pas les seules victimes de l’Allemagne et des collaborateurs en Europe dans les années 40), mais on ne peut certainement pas considérer que cela soit “antisémite“. En effet, il n’y a rien qui relève de la haine (du Juif en l’occurrence) dans le fait de douter d’un fait historique. Tout au plus c’est de l’ignorance.

Ce qui est le plus absurde certainement, c’est de considérer qu’il faille faire payer les Palestiniens pour les crimes antisémites des Européens.

Au passage, cette déclaration d’Ahmadinejad en éclipse une autre. Dans une interview à la chaîne américaine NBC, il a affirmé que l’Iran “n’avait pas besoin de la bombe atomique“.

Commenter cet article