Israël, parlons-en... à Auschwitz...

Publié le par Ali

israel-parlons-en.jpg

 

 

Voilà qui peut paraître étrange tant les médias nous parlent d'Israël. Mais les raisons du conflit sont-elles claires ? 
Israël : terre sans peuple pour un peuple sans terre ? Démocratie en légitime défense ou Etat d'apartheid ? Choc des civilisations, conflit religieux ou enjeu pétrolier ? Pourquoi une solution paraît-elle impossible ?

Michel Collon a interrogé 20 témoins et spécialistes. Israéliens et Arabes, juifs et musulmans, Européens et Américains. Chacun éclaire une question spécifique dans un langage simple et direct.

Pourquoi parler d'Israël ? Pour tenter de mener un débat raisonné. Entre ceux qui crient à l'antisémitisme dès qu'on critique le gouvernement israélien et ceux qui imaginent un grand complot juif.

Comment parler d'Israël ? En laissant de côté les préjugés et en découvrant tous les faits, les pages d'Histoire occultées.

Lever tous les tabous c'est permettre à chacun de se faire son opinion librement. Et de débattre autour de soi. Car ce conflit se joue aussi bien au Moyen-Orient qu'en Europe. C'est de la discussion entre citoyens de tous horizons que surgiront les solutions pour la paix.

20 entretiens avec Noam Chomsky, Tariq Ramadan, Alain Gresh, Shlomo Sand, Samir Amin, Jean Bricmont, Ilan Pappe, Benny Morris, Mohamed Hassan, Michel Warschawski, Ilan Halevi, Paul-Eric Blanrue, Eric David, Paul Delmotte, Denis Sieffert, Christina Zacharia, Naseer Aruri, Virginia Tilley, Samia Botmeh, Ahmed Frassini, Hanan Wakeem, Saleem Albeik, Mohamed Al Hawajri... 

En conclusion : Comment parler d'Israël ? (par Michel Collon)

Avec la collaboration d'Aurore Van Opstal et Abdellah Boudami
5 cartes inédites, 67 illustrations. Prix : 18 euros
Edité par Investig'Action et Couleur livres

http://sarkozyisraeletlesjuifs.blogspot.com/2010/03/le-nouveau-livre-de-michel-collon.html

 

Auschwitz, bière et strip tease...

 

 


Enterrez votre vie de garçons...à Auschwitz ! C'est l'idée géniale (?) d'une agence de voyage qui propose actuellement un forfait touristique particulier: visite de la ville polonaise de Cracovie, puis du camp d’Auschwitz et enfin, strip teaseuses et bière à volonté pour terminer « agréablement » la nuit…

SOURCE : http://www.voxnr

 

Et un rabbin à Notre-Dame !

 

vingt-troisMgr Vingt-Trois

 

L’autre jour, à Notre Dame de Paris, l’archevêque, le cardinal Vingt-Trois, avait invité rien de moins qu’un rabbin pour un prêche de carême.

Ce dernier, M.Rivon Krygier, a été empêché de parler par quelques dizaines de militants catholiques qui ont entamé leur chapelet, couvert par les orgues de la cathédrale.

Finalement, c’est dans la sacristie que le rabbin a pu prononcer quelques mots.

Vous imaginez, vous, un prêtre catholique faire le prêche dans une mosquée en plein ramadan ?

Où le même invité dans une synagogue le jour du Yom Kippour ?

Que ces messieurs rabbins, imams ou curés se retrouvent de temps à autre pour boire le thé et  se raconter quelques blagues (juives), je peux le comprendre, cela vaut mieux que de s’envoyer au Golgotha ou au bûcher.

Mais en ce qui concerne le culte, chacun chez soi et le troupeau sera bien gardé, comme me l’a appris ma grand-mère.

Quand un peuple perd ses repères, alors le pire est possible.

L’Eglise catholique semble aussi avoir oublié qu’une de ses missions est la conversion, et notamment la conversion des juifs qui n ‘ont pas reconnu la Lumière que leur apportait Notre-Seigneur, lequel a pleuré sur leur sort.

Et la conversion des hérétiques.

Et si, elle aussi, revenait à ses fondamentaux, cela vaudrait peut-être mieux que de faire des mondanités oeucuméniques ?

Qu’en pensez-vous ?

Source: http;//levangelique.skynetblogs.be

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article