La marche irrésistible du Nouvel Ordre mondial

Publié le par Ali


Auteur :

Pierre Hillard

Editions :

François Xavier de Guibert
Genre : Essai Année : 2007
Prix : 22 €    


La marche irrésistible du Nouvel Ordre Mondial
Disciple de Jacques Bainville, Pierre Hillard est un géopoliticien reconnu, certaines de ses analyses ont même été publiées dans quelques médias officiels. Il faut dire que sa démonstration oblige les plus honnêtes de nos journalistes à remettre en cause leur vision idéalisée du processus de mondialisation. Dans « La marche irrésistible du Nouvel Ordre Mondial », ce docteur en sciences politiques critique l'’idéologie qui façonne les relations internationales depuis la seconde guerre mondiale. De nombreux documents, rapports, cartes et notes de bas de pages permettent au lecteur de remonter aux sources de l’'étude.

Selon Pierre Hillard, la volonté d'’élargissement de l'’UE et de l'’Otan constitue une étape décisive dans l'’unification politique de l'’hémisphère occidental. Après la monnaie unique, le système confédéral actuel de l'’UE va permettre, contre l'’avis des peuples, l'’instauration d’une politique commune en matière de défense et de politique étrangère, prélude à l’'établissement d'’un Etat Européen. La logique marchande anglo-saxonne s'’associe au fédéralisme germanique afin de constituer une nouvelle zone d’'influence. A partir des Fonds structurels européens émergent des Euro-régions en relation directe avec des autorités supranationales, ce mécanisme autorise une régionalisation économique qui, en affaiblissant la souveraineté des États, fait le jeu de ses adversaires mondialistes.

La balkanisation de l'’Europe déjà en oeœuvre au Kosovo ou en Espagne, orchestrée par  Bruxelles et Washington, va se généraliser afin de broyer les résistances des États-Nations, seuls obstacles à une Europe fédérale sous domination américaine. De nouvelles entités politico-économiques sont appelées à émerger pour devenir des régions émancipées de toute tutelle nationale. Cette promotion du communautarisme s'’appliquera tôt ou tard aux populations extra-européennes non intégrées, sur le long terme ce sont ces populations qui seront les véritables gagnantes de l'’Europe ethnicisé. 

Les USA et ses alliés œoeuvrent au remodelage dans d'’autres régions du monde, principalement au Moyen -Orient avec le succès que l'’on connait. La décomposition et la recomposition en fonction des intérêts de la politique étrangère anglo-saxonne constituent le véritable objectif de la guerre contre la terreur. Déjà en oeœuvre en Irak, le plan « Nouveau Moyen-Orient » prévoit de refaçonner les nations sur le critère ethnique ou confessionnel dans l’espoir de limiter les conflits dans une zone économiquement stratégique. Le militaire théoricien Ralf Peters, dans la revue Armed Forces Journal, a d'’ailleurs publié une carte du nouvel ensemble en juin 2006. Ce remodelage doit surtout faciliter la réforme de l’'Islam sur le modèle de Vatican II pour l'’adapter à la philosophie mondialiste.

Ces vastes entités continentales standardisées constitueront le premier ciment de l’'Etat Mondial globalisé facteur de paix et de croissance éternelles : un mélange réjouissant de globalisation et d’'identités aseptisées.

Dans son roman « la Destruction libératrice » le célèbre écrivain de science fiction H.G. Wells annonçait l’'émergence d’un gouvernement mondial seul capable de prendre en main la destinée du genre humain. Quelques années plus tard, Aldous Huxley écrira le Meilleur des mondes. Sous couvert de démocratie et de droits de l’homme, les néo conservateurs tentent d’imposer au monde entier leur vision «pacifiée » de l’'histoire, un projet qui n’a rien à envier à l’imagination des deux auteurs britanniques.

Commenter cet article