Niqab: pourquoi tant de haine ?

Publié le par Ali

erotisme-.jpgAu "Salon de l'érotisme"

 

 

Vous estimez que le port du niqab est dégradant pour la femme ? Après tout, c’est votre droit de le penser, comme c’est le mien d’estimer que des femmes en string, demi-nues, ou carrrément à poil sur les plages agressent ma pudeur.

Et il n’y a pas que les plages ! Sur les panneaux 4X3, j’en vois des aguicheuses, poitrine en évidence, qui me proposent d’acheter qui une voiture, qui une assurance ou des colifichets.

Dignité de la femme !

Vous parlez d’égalité, mais dès qu’il s’agit de salaires, vous vous empressez de mettre les spécificités de genre en évidence pour justifier qu’à salaire égal une femme soit payée vingt pour cent de moins qu’un homme.

Combien de femmes en politique ? Au parlement ? A la tête des grandes entreprises ?

Dans un pays comme la Grèce (« berceau de notre civilisation ») la dot était légale jusqu’en 1975 . Une fille, si elle voulait se marier, devait payer à son promis une somme  égale parfois à plusieurs années de salaires.

L’Allemagne a connu jusqu’en 1933 le régime des trois « K » : Kirche, Kuche, Kindern,, soit l’église,la cuisine et les enfants, univers formaté pour la femme. Il a falllu le national-socialisme pour sortir la femme de ce carcan.

Le sort de la femme allemande par les alliés, tous les alliés, on le connaît : près de deux millions de viols !

Et vous vous piquez de donner des leçons !

En France, jusqu’en 1973, une femme mariée était de jure sous la tutelle de son mari. Elle ne pouvait pas ouvrir de compte en banque, signer de contrats sans l’aval de son époux et maître.

Dois-je vous entretenir de l’impact de la pornographie en occident ? Rappeler que vingt pour cent des jeunes de douze ans ont déjà visionné un film pornographique. Belle manière de leur inculquer le respect de la femme.

Sur la devanture de mon buraliste, l’affiche d’un magzine : « Hot vidéo ». Je lis : « sodomie : tout sur les positions et les lubrifiants ! » Je l’ai lu, comme l’a sans doute lu le mineur qui revient de l’école. « Maman, c’est quoi la sodo…sodomie ? »

Et vous vous piquez de donner des leçons  !

Moi, je vais vous le dire franchement : la niqab, j’en ai vu une seule en France, quelque part du côté d’Avignon. J’en ai jamais vu à Marseille, ni à Paris…et pourtant… La niqab, cela m’emmerde, parce que cela ne fait pas partie du paysage français, nous ne sommes pas à Ryad ou à Saana. Mais si des bonnes femmes veulent le mettre, qu’elle se fassent plaisir. Comme ces toquées qui exhibent leurs cuisses, leurs seins et leur cul, quand elles ne nous les imposent pas !

Alors, ne soyez pas hypocrites, ne donnez pas à la terre entière des leçons d’humanisne et de féminisme. Le sort de la femme en occident n’est pas très enviable non plus; quand elle n’est pas un objet sexuel, elle est un objet économique déprécié par rapport au mâle. Vous exacerbez la sexualité dans le sens le plus pornographique qui soit, les statistiques des viols, agressions sexuelles et débauche de mineurs sont là qui montrent l’état de déliquescence de la société.

Dites carrément que les femmes voilées vous les vomissez parce qu’elles sont arabes (ce qui n’est pas toujours le cas), qu’elles vous gonflent et – mais ça vous le sentez sans pouvoir vraiment le définir – parce qu’elles vous renvoient à vos propres turpitudes d’obsédés sexuels.

Et dans le fond des choses, c’est bien de ça qu’il y va.

Elles vous mettent le nez dans votre caca !

Commenter cet article