Questions à Alain Soral

Publié le par Ali

[E&R] Questions à Alain Soral  

http://www.egaliteetreconciliation.fr/index.php?option=com_content&task=view&id=4646&Itemid=115
Image
Alain Soral, bonjour ! Comment allez-vous ?

La santé est bonne, mais sur le plan des persécutions politiques, je viens encore d’être mis en examen pour m’être moqué de Dantec dans une vidéo remontant à 2006. Le procureur de la République (je ne sais plus trop comme ça doit s’écrire : ré, raie…) me reproche notamment d’y avoir dit : «couché Dantec en poussant du bout d’un doigt la tête flexible d’un petit chien en peluche» ce sont les mots exacts du juge d’instruction ! Ça et le procès que m’intente aussi Henri de Lesquen de Radio Courtoisie pour mon soutien aux gazaouis, montrent qu’il ne fait pas bon s’attaquer aux néo-conservateurs français !


Pouvez-vous nous en dire plus sur le contenu de ce nouveau livre en préparation ? Essai ? Roman ? Ou tout autre chose ?

Il s’intitule très précisément : «Résister à l’Empire : demain la gouvernance globale ou la révolte des nations ?», et je crois que le titre est suffisamment explicite pour que je n’aie pas à vous en dire plus. Quant à sa date de sortie, je la repousse constamment car, avec E&R, le quinzomadaire Flash… je manque un peu de temps pour me consacrer à sa rédaction. Normalement ça devrait être au printemps 2010, au pire à l’automne de la même année…


Avez-vous abandonné votre tour de France de conférences, ou est-ce lié à l'écriture de votre nouveau livre ?

Comme, contrairement à d’autres, j’écris mes livres moi-même, je crois que ma réponse précédente répond à la question…


Suivez-vous de près l'évolution de votre association ? Que pouvez-vous nous dire à ce sujet ?

Bien sûr. E&R se structure, agrège des gens très formés politiquement. On est maintenant une association de plus de 800 personnes qui produit analyses, vidéos… très loin du fan club ! Encore un peu et je pourrai retourner totalement à l’écriture !


Vous êtes récemment réapparu à la télévision sur France 3 dans l'émission de Frédéric Taddeï ''Ce soir ou jamais'', est-ce à dire que vous allez enfin pouvoir sortir du ''placard médiatique'' ou est-ce occasionnel ?

Taddéï est aujourd’hui le seul à oser m’inviter. Naulleau a essayé un temps mais il semble avoir renoncé… Ce qui est intéressant, c’est que pour le téléspectateur qui réfléchit, «Ce soir ou jamais» est la meilleure émission de débat du PAF, notamment parce qu’on peut encore y entendre Soral… En fait, même si je suis blacklisté, harcelé, je bénéficie en coulisse du respect des gens qui pensent, certains animateurs allant même jusqu’à prendre le risque de m’envoyer des petits mots de soutien pour s’excuser de ne plus pouvoir m’inviter !


Présidence Obama, diabolisation croissante de l'Iran, bruits de bottes à la frontière Colombie/Venezuela, crise économique, comment analysez-vous l'évolution de l'actualité internationale ?

Je l’analyse comme la marche en avant, à coup de violences, de mensonges et de crises provoquées, du Nouvel Ordre Mondial et son projet de gouvernement mondial, sur un mode totalitaire et inégalitaire qui ressemble beaucoup à du sionisme généralisé ! Paradoxalement, les meilleurs analystes de cette progression impériale sont les patriotes américains, notamment Alex Jones et son excellent «Fall of the Republic» dont le site E&R publiera bientôt l’intégralité sous-titrée…


Pour revenir en France, quels évènements (identité nationale, suppression de la Taxe pro) vous ont interpellé récemment ?

Deux événements : le débat sur l’identité nationale où Sarkozy, sans vergogne, ose parodier Barrès, Pétain et Le Pen pour essayer, après notamment l’affaire Polanski-Mitterrand, de rouler une nouvelle fois le peuple de France dans la farine en vue des régionales. L’affaire du vaccin H1N1, ensuite, qui a tout de l’opération globale, type 11 septembre, crise des subprimes, taxe carbone… mêlant manipulation politique et coup de fric, et dont l’Oligarchie mondialiste s’est fait une spécialité…


Un dernier mot, Alain Soral ?

Oui, Poutine se rend à Paris fin novembre, face à la diabolisation qu’il subit lui aussi de la part de l’Oligarchie comme des gauchistes – toujours la main dans la main sur les sujets décisifs - nous nous devons d’aller le saluer !


Merci, Alain Soral, et à très bientôt !

Merci à vous de votre fidélité…

Propos recueillis par James Geoffroy pour E&R

Commenter cet article