Sarkozy, le si mal-aimé !

Publié le par Ali

J'ai déjà eu l'occasion d'écrire combien je trouvais la manière de faire de M. Sarkozy rédhibitoire. A un point tel, qu'elle plombait certains points positifs de son programme de gouvernement.
M. Sarkozy est aux antipodes des autres présidents de notre République, tout, de sa manière de parler comme de se comporter en public et en privé, l'en distancie.
Il y a en lui quelque chose qui semble étranger à bien de nos compatriotes, comme une épice inconnue dans un plat bien de chez nous...
Comme l'écrivait je ne sais plus qui: "Sarkozy est un immigré hongrois, en route vers les Etat-Unis, qui a posé ses valises en France"
Dimanche, c'est bien simple, dans la région Paca, je vote pour Vauzelle du parti socialiste. A part lui le choix est simple: Le Pen ou Mariani de l'UMP.
Eh bien croyez-moi, j'ai plus de respect pour le vieux Jean-Marie, que pour sa pâle et sinistre imitation.


le taux de popularité de Sarkozy à son plus bas niveau depuis 2007



Le taux de popularité de Sarkozy à son plus bas niveau depuis 2007
Le Président français Nicolas Sarkozy obtient son plus bas niveau d'approbation (36%, -4) depuis son élection en 2007 et l'écart avec François Fillon (18 points) n'a jamais été aussi élevé, selon le tableau de bord Paris Match-Ifop réalisé juste avant le premier tour des régionales et publié mardi 16 mars et dont les résultats ont été publiés par le site de Nouvel Observateur. L'écart de popularité entre les deux têtes de l'exécutif a doublé en deux mois, passant de 9 à 18 points depuis janvier dans ce baromètre.
En mars, 29% des Français ont déclaré "approuver plutôt" (-1 point) et 7% "approuver tout à fait" (-3) l'action de Nicolas Sarkozy comme président de la République, contre 29% (+1) qui ont dit ne l'approuver "plutôt pas" et 35% "pas du tout" (+3). 
De son côté, le Premier ministre voit son action approuvée "plutôt" par 35% des personnes interrogées (-3) et "tout à fait" par 19% (+3), tandis que 22% ne l'approuvent "plutôt pas" (+1) et 23% "pas du tout" (inchangé). 
Si 67% (-5) des personnes interrogées considèrent que Nicolas Sarkozy "défend bien les intérêts de la France", pour la première fois depuis son accession à l'Elysée, moins d'un Français sur deux juge qu'il est "capable de réformer le pays" (47%, -4) et qu'il "renouvelle la fonction présidentielle" (47%, -4). Seul un Français sur trois (33%, -2) estime qu'il "mène une bonne politique sociale". 
65% (+2) des Français jugent que François Fillon "dirige bien l'action de son gouvernement", 63% (+4) qu'il est "un homme de dialogue" et 47% (+2) qu'"il mène une bonne politique sociale". 
Par ailleurs, la crédibilité de l'opposition se redresse assez nettement. Pour 40% (+5) des personnes interrogées, elle "ferait mieux que le gouvernement actuel si elle était au pouvoir", soit son meilleur score depuis l'élection de Nicolas Sarkozy. Une majorité de 60% (-4) pensent au contraire qu'elle ne ferait pas mieux. 
Enquête réalisée par téléphone au domicile les 11 et 12 mars auprès d'un échantillon de 1.006 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus (méthode des quotas).


http://french.irib.ir http://french.irib.ir 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article