Un transexuel au Grand-Orient de France...

Publié le par Ali

 J'ai de la peine à croire certains qui prêtent aux francs-maçons un pouvoir occulte extraordinaire, quand je lis ce genre de communiqué. Qu'ils s'occupent du sexe de leurs Frères, de celui des anges et de leurs colifichets dorés, c'est  le spectacle le plus plaisant qu'ils puissentt nous donner, et puis baste !
A nous les affaires sérieuses !

Si certaines obédiences franc-maçonnes sont mixtes et d’autres strictement féminines, celle du Grand Orient de France (GODF) a pour règle de n’accepter aucune femme en ses rangs. La principale organisation maçonnique française vient pourtant d’accepter le changement de sexe d’un de ses frères. Passé d’homme à femme, ce transsexuel est donc la première femme du GODF. Mais Pierre Lambicchi, grand maître du GODF, ne voit pas les choses de la sorte : « Pour nous, même si elle est juridiquement devenue femme, il a été initié comme frère et reste génétiquement un homme. », a-t-il déclaré à L’Express. Notons l’alternance du elle (juridique) et du il (génétique). Selon le GODF, c’est donc la génétique qui fait le genre. Une acceptation toute relative, donc, pourrait-on être tenté d’en déduire… Mais la principale intéressée, Olivia Chaumont de son nom, défend le GODF dans une interview au site Yagg : « Le président du GODF a officiellement annoncé que j’étais maintenant une sœur, reconnue comme telle au sein du GODF, un membre de sexe féminin sous mon nom féminin. Du coup, l’article qui est paru dans L’Express jeudi dernier ne me convient pas du tout. Ils écrivent: “pour ses frères, qui n’acceptent pas la mixité, il reste un homme”. Ce n’est pas vrai, ils viennent au contraire de m’intégrer comme femme, avec mon sexe et avec mon nom de femme. Et c’est très courageux de leur part. J’ai effectivement été initiée comme homme, mais aujourd’hui ma vie est une vie de femme. »

http://lautresexe.com/2010/01/24/un-transsexuel-admis-au-grand-orient-de-france/

Commenter cet article